Le cosplay violerait-il le droit d’auteur ?

Dans la mesure où certains cosplayers gagnent de l’argent sur cette pratique le gouvernement japonais analyse si cette activité viole les lois sur le droit d’auteur

Selon le rapport de animenewsnetwork le gouvernement japonais serait prêt à mettre en place des règles permettant de légiférer et contrôler les cosplayers qui gagnent de l’argent. Mais pour le moment aucune réforme a été entreprise, ils ont juste commencé à échanger avec les deux parties. Les organisations de cosplayers et les détenteurs des licences.

Qu’est ce que le cosplay ?

Le cosplay c’est l’art du déguisement. Le mot vient de la contraction des mots anglais « costume » et « playing », le but ultime consiste à prendre l’apparence physique d’un personnage de fiction généralement issu des mangas, jeux vidéos ou parfois de film.

Certains cosplayers en ont fait leur activité à temps plein et gagnent leur vie en réalisant ces déguisement. Cela peut passer par le biais de services d’abonnement, de vente de photos ou de recevoir une compensation financière pour aller à des conventions ou à d’autres types d’événements. 

Même si bien souvent l’effort est à saluer vu le résultat de certains et la ressemblance avec les personnages visés. Le fait qu’ils gagnent de l’argent sur un personnage qu’ils n’ont pas créé soulève une question juridique qu’il est bon d’éclaircir.

 

Laisser Un commentaire

Se connecter
Chargement...
S'inscrire

Les nouveaux membres ne sont pas autorisés.

Chargement...